La chute du mur, code IPN et autres ajustements.

La première phase de chantier est finie avec la pose de l’IPN et la chute du mur porteur dans la pièce à vivre. Le volume imaginé lors de notre première visite en aout est enfin apparu et c’est une grande satisfaction! Au programme des prochains jours : finir l’installation électrique, les enduits, la nouvelle chape de propreté, et le système de climatisation/chauffage.

Le point de vue où on peut imaginer le volume avant :

La pose des étais :

Le mur en moins et le montage des IPN

Les « avant/après » :

Evidemment cela ne s’improvise pas, pour réaliser ce type d’opération nous avons fait appel à un BET (bureau d’étude technique) qui a rendu un rapport avec des préconisations que nous avons évidemment suivies ! Sans ça le bâti serait fortement fragilisé et nous risquerions de voir la voisine du dessus atterrir dans notre salon.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :